Sélectionner une page

Maxime Santiago

Conception 3D & Valorisation du Patrimoine

Diplômé d’architecture en 2014, je me suis très tôt intéressé à l’étude du patrimoine architectural et à sa médiation, tout en poursuivant le dessin auquel j’ai ajouté la création numérique.

Trois objectifs guident mes travaux : 1) reconstituer le passé2) comprendre le présent 3) simuler le futur.

Il m’est alors possible de donner à voir des édifices (intérieur+extérieur), des villes, des territoires, etc., telles qu’ils étaient anciennement, ou tels qu’ils seront demain, et faisant l’objet de plusieurs médiations : expositionsconférencescolloquespublicationsvidéossalonsévénement privé/public – etc.

MA MÉTHODE EN QUATRE ÉTAPES

MA MÉTHODE EN QUATRE ÉTAPES

Étape 1 : recherche et documentation

Valoriser le patrimoine consiste à le comprendre pour le médiatiser judicieusement. Cette compréhension passe par une collecte maximale de sources variées : bibliographies, iconographies, films, relevés et témoignages.
Par la suite, il nous est possible d’établir « quoi valoriser », « pour qui » et « comment ».

Étape 1 : recherche et documentation

Valoriser le patrimoine consiste à le comprendre pour le médiatiser judicieusement. Cette compréhension passe par une collecte maximale de sources variées : bibliographies, iconographies, films, relevés et témoignages.
Par la suite, il nous est possible d’établir « quoi valoriser », « pour qui » et « comment ».

Étape 2 : interprétation et dessin

Une fois la documentation accumulée, il faut l’étudier pour en extraire les données utiles. Pour ce faire, il faut dresser un cahier d’interprétation, composé de nombreux croquis et d’une bibliothèque des éléments architecturaux. Tout y est dimensionné par des coupes, des plans et des élévations.

Étape 3 : modélisation

Puis la modélisation consiste à réaliser une maquette informatique. Cette représentation dans l’espace virtuel est une sorte de traduction visuelle de notre interprétation précédente, et sera l’objet de plusieurs exploitations. Cette étape nécessite un temps variable suivant le niveau de précision.

Étape 3 : modélisation

Puis la modélisation consiste à réaliser une maquette informatique. Cette représentation dans l’espace virtuel est une sorte de traduction visuelle de notre interprétation précédente, et sera l’objet de plusieurs exploitations. Cette étape nécessite un temps variable suivant le niveau de précision.

Étape 4 : rendus

Une fois la modélisation terminée, il nous faut en extraire des rendus sous forme de visuels. Ces derniers sont majoritairement fixes ou en mouvement, tels des images, des vidéos, des publications, des expositions, des maquettes en carton/bois, etc. Cela permet de rendre la connaissance accessible et adaptée à des besoins précis.