2015 – Flirey

Les villages détruits de Meurthe-et-Moselle (54)

Exposition commémorative du centenaire de la Grande Guerre – 2015

Dans le cadre des commémorations du centenaire de la Grande Guerre 1914-18, la Communauté de Commune du Chardon Lorrain, en partenariat avec L’Europe Leader, le village de Flirey et l’ENSAN, me missionna avec A. Schlicklin (docteure en architecture) en tant que chercheurs et commissaires d’exposition. Notre mission consistait à réaliser une exposition, permettant de découvrir l’ancien village de Flirey à plusieurs époques : « avant », « pendant » et « après » les conflits. Cette étude nécessita plusieurs mois de travail, et fut présentée le 21 avril 2015 sous la forme de 7 panneaux d’expositions, 7 panneaux immersifs et une vidéo inaugurale de 4min (remastérisée en décembre 2018 et visible ici).

Vue du village avant les combats

Village-rue lorrain type, reconstruit à l’ouest dans les années 1920. Les façades des fermes et habitations ont été dessinées à la main, puis intégrées à la modélisation.

Panneau de l’ancienne église Saint-Étienne (format A1)

Cet édifice néo-gothique a fait l’objet d’une étude toute particulière pour cette exposition. La documentation et les témoignages nous ont permis de proposer une reconstitution détaillée. 

Panneau du village pendant les combats (format A1)

Afin d’illustrer les ravages de la guerre, je souhaitais apporter une représentation différente des photographies prises depuis les rues, par la destruction du clocher servant de poste d’observation.

Vue intérieure de l’ancienne église, depuis le maître-autel (format A2)

La superstructure et une partie du mobilier ont nécessité un temps d’étude conséquent. Les ruines et un dépôt lapidaire ont permis de relever des dimensions, nous aidant pour la modélisation.

Vue de l’ancien chœur de l’église et de sa voûte (format A2)

La confrontation entre l’état actuel et la reconstitution numérique est très efficace. Installer les panneaux dans les ruines de l’église offrait ponctuellement au visiteur un parcours en immersion.

Écorché de la structure et des baies des collatéraux (format A2)

Les ruines possèdent encore un beau volume et de belles sculptures. Les réseaux des fenêtres offraient un magnifique sujet d’étude. Cet écorché permettait d’en communiquer les principes.

Plan du site avec emplacement des panneaux

Les ruines de l’ancienne église offraient de multiples opportunités pour la scénographie de l’exposition.

Retrouvez également ce projet sur :